Pratique et formation en immobilier

L’immobilier est actuellement un domaine qui apporte beaucoup au système économique. Dans la pratique, les démarches qui entourent ce domaine sont souvent fastidieuses.

Une connaissance basique des législations est nécessaire si l’on ne veut pas se tromper. Nous vous en donnons un petit extrait ci-dessous, mais d’abord un petit panorama des métiers de l’immobilier va être présenté pour ceux qui sont intéressés par la formation en agent immobilier.

Panorama des métiers de l’immobilier

Pour commencer, il faut savoir que les métiers de l’immobilier se divisent en quatre grandes parties : la production immobilière, la transaction de biens immobiliers, la gestion des biens, et enfin les métiers de l’expertise immobilière.

Ces formations sont ouvertes à toute personne possédant un BAC+2, leur offrant une grande palette de métiers pour chaque catégorie (voir www.lexpert.fr). Ce secteur d’activité est cependant assez sensible au contexte économique, ce qui fait qu’il y a certains risques à prendre en compte lorsque l’on s’y lance.

L’immobilier représente un poids énorme sur le secteur économique français, avec ses dépenses intérieures qui en représentent 14% du PIB. C’est également le 6ème employeur national, avec 22% des cadres. Les formations en infiltrometrie foisonnent sur le territoire en raison de la demande.

Les diagnostics nécessaires à faire sur un bien immobilier

Que ce soit pour une vente ou une location, certaines vérifications sont nécessaires avant que la transaction ait lieu.

Que la maison soit une villa à sale riviera ou un appartement de banlieue, voici quelques audits d’accessibilité pour handicapés auquel il faut la soumettre (voir le site www.activexpertise.fr) (voir le site http://www.barnes-frenchriviera.com/) (Cf : www.diagnostic-accessibilite-handicapes.fr). A noter que cette démarche nécessite un expert immobilier agréé (Visitez : http://www.l-expertise.com/) .

De plus, législation peut varier selon la situation géographique et la date de construction du bien. Mais en général, il faut voir l’accessibilité handicapé, le diagnostic thermique, la présence d’amiante, de plomb, …

Cela permettra entre autres au propriétaire du bien d’afficher l’étiquette performance énergétique sur l’annonce immobilière, ce qui est maintenant obligatoire. Ce check-up doit se faire assez régulièrement, ne serait-ce que pour s’assurer de l’état de la maison et de prévoir les éventuelles réparations qu’il y a à faire.

C’est aussi un moyen de prévenir les occupants sur l’état du bien et les risques éventuels qu’il comporte pour ceux qui vont y vivent ou ceux qui vont y faire des travaux (risques sanitaires, sécurité des personnes, solidité du bâti, etc.).

Selon les conclusions des rapports, une préconisation ou une obligation de travaux peut être signifiée au propriétaire.

Comments are closed.

Post Navigation